Les Druesne de Forest-en-Cambrésis

Bienvenue sur la page des Druesne de Forest-en-Cambrésis, dans le Nord (59). Dans le cadre d’une recherche généalogique de grande ampleur sur la famille Druesne, seront résumées ici les informations rassemblées au sujet de cette branche de Druesne. Si vous disposez d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à me contacter.

Il y a bien longtemps que la famille Druesne est établie à Forest-en-Cambrésis, au sud de Valenciennes, sur la célèbre chaussée romaine reliant Bavay à Cologne. Si le nom « Druesne » apparaît pour la première fois en 1387 dans les archives du village avec un certain Nicaise Druesne, dont la famille est inconnue, les Druesne de Forest-en-Cambrésis qui se trouvent dans mon arbre sont, pour la plupart, les descendants de Simon, né vers 1624. Certains Druesne sont cependant les descendants d’André, né au même endroit vers 1645, qui a probablement un lien de parenté avec Simon – ce lien reste cependant à découvrir. À Forest, on trouve aussi un certain Charles Druesne, décédé en 1832, un certain Jean Baptiste Druesne et un certain Georges Druesne, décédé avant 1770, dont je dois encore déterminer l’ascendance.

Simon Druesne (1624-1691) donna à son fils Simon (1662-1725) une magnifique ferme qui existe encore aujourd’hui et appartient encore à la famille : il s’agit de la ferme de la Couronne. Il transmit à son autre fils, Pierre Druesne (1660-1727), une propriété appelée « la Lumerette« . Ce dernier se trouva malheureusement si ruiné en 1710 suite au campement des armées de Louix XIV qu’il dût vendre celle-ci.

Simon et plusieurs de ses descendants furent enterrés dans l’église Saint-Denis de Forest-en-Cambrésis. Lui et de nombreux autres Druesne à travers les siècles ont été mayeurs et échevins de leur village.

Jean-Baptiste Druesne (1725-1788), un arrière-petit-fils de Simon, quitta Forest au 18ème siècle pour s’établir à Maurage, où il fonda la branche des Druenne de Belgique. Cette surprenante migration est étudiée ici.

Parmi les descendants de Simon Druesne, on trouve aussi Louis Blériot (1872-1936), le premier aviateur à avoir traversé la Manche en avion (1909).

Enfin, n’hésitez pas à lire le récit d’une escapade généalogique à Forest, menée à l’été 2016.

 

APPRENEZ-EN PLUS

La ferme de la Couronne

La Lumerette

Les guerres de Louis XIV

L’église Saint-Denis de Forest

Des Druesne en politique

Simon Druesne (1624-1691)

Pierre Druesne (1660-1727)

Jean-Baptiste Druesne (1725-1788)

Migration vers la Belgique

Louis Blériot (1872-1936)

Escapade généalogique

Les Druenne de Belgique