Les Druène de Luz-Saint-Sauveur

Bienvenue sur la page des Druène de Luz-Saint-Sauveur, dans les Hautes-Pyrénées (65). Dans le cadre d’une recherche généalogique de grande ampleur sur la famille Druesne, seront résumées ici les informations rassemblées au sujet de cette branche de Druesne. Si vous disposez d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à me contacter.

Pourquoi les Druène, parfois aussi orthographiés Druenne, sont-ils établis dans le sud de la France, dans les Pyrénées, dans un petit village près de Tarbes ? Pour le moment, impossible de le savoir.

Un certain Bernard Louis Jean Druène est né à Luz-Saint-Sauveur, dans les Hautes-Pyrénées (65), le 26 mai 1896. Sa page Wikipédia dit de lui ce qu’« Engagé en 1915, il poursuit sa carrière militaire à Saint-Cyr (1920), puis dans le Rif. Colonel, il est pris en 1940 peu après Dunkerque et envoyé en Oflag à Dresde. Sa passion pour l’Histoire l’amène plusieurs fois au service historique de la défense. Peu avant sa retraite, il rédige un ouvrage sur Berlin, « Français à Berlin à travers huit siècles » ». À Luz-Saint-Sauveur, son village natal, une impasse porte son nom. Bernard Druène a laissé plusieurs textes, livres et articles.

Bernard était le fils de Charles Marie Bernard Cyprien Druène, docteur en médecine (1896), né vers 1866 à Luz-Saint-Sauveur et de Raymonde Henriette Theil, sans profession (1896), née vers 1871. Si des recherches plus approfondies sur les ancêtres de Bernard Druène n’ont pas encore été menées, il est très probable qu’un lien puisse être envisagé avec la famille de Baptiste Druène, époux de Jeanne Marque, né vers 1730. Si une parenté entre les Druène de Luz-Saint-Sauveur et les Druesne du Nord est envisageable, la nature de celle-ci est à ce jour encore inconnue.