Archive de l’étiquette Histoire

K… Kaléidoscope

Pour cette lettre “K” du #ChallengeAZ 2016, il n’y avait pas des tas de mots possibles. Avant de commencer, je vois que je suis loin d’être le seul à avoir choisi le mot “kaléidoscope” : Lulu Sorcière en parle sur son blog, ainsi que Sébastien. Mais peu importe ! Les contenus peuvent, eux, être variés autant qu’il y a de blogs.

Pour ma part, n’ayant pas beaucoup de temps en cette période d’examens (si si !), j’ai pensé à vous proposer tout simplement, à l’image d’un kaléidoscope, de relire d’anciens articles de ce blog rédigés à l’occasion du Challenge AZ, que vous auriez éventuellement manqués depuis le début du mois de juin :

Tant que vous y êtes, vous liriez bien quelques autres articles de ce blog ? Jetez un coup d’œil, ils sont tous présentés ici !

Bonne lecture !

I… Il était temps !

Purée, il était temps ! Il y a maintenant plusieurs mois que j’ai créé ce blog, avec un objectif de partage de photos et d’archives avec ma famille (via la partie privée) et de partage plus large de mon expérience et de mon histoire familiale avec d’autres internautes intéressés. Pourtant, jusqu’à présent, aucune page n’existait au sujet de l’ascendance “proche” de mes grands-parents, alors que ce projet trotte dans ma tête depuis déjà un petit bout de temps. Mais cette fois, ça y est : commençant par la branche de ma grand-mère maternelle, c’est-à-dire la branche Reul, j’ai créé une nouvelle page sur laquelle se trouvent des photos et quelques petites biographies sommaires de quelques-uns de mes ancêtres et cousins. Elle est encore bien peu fournie, il y a encore du boulot. Je suis à la recherche de conseils, de remarques, d’outils qui pourraient m’aider : amis généablogueurs, je fais appel à vous !

—–> La page en question se trouve ici.

H… Histoire à dormir debout

La plupart des sites Web où l’on trouve des conseils pour réaliser sa généalogie personne, amateurs ou non, donnent un conseil commun : il faut toujours vérifier ses sources. On peut trouver n’importe quoi sur internet, et malheureusement, de nombreux généalogistes ne vérifient pas les informations qu’ils recopient des arbres des autres.

Bon, je comprends : les sources en question ne sont pas toujours disponibles en ligne, et vérifier chaque information « à la source » prendrait un temps considérable. Je l’avoue : je ne vérifie pas absolument toutes les informations que je trouve en ligne ! Cependant :

  • Avant de recopier une quelconque information, je m’informe sur le propriétaire de l’arbre et/ou du site Web en question. C’est purement dû au feeling, c’est vrai… Mais aussi à quelques arguments concrets.
  • L’information en question doit bien évidemment rester cohérente: si un fils a cinq ans de moins que sa mère, oui, je me pose des questions. Idem si la fille naît dix ans après le décès de son père. Heureusement, le logiciel que j’utilise pour ma généalogie m’avertit de ce genre d’incohérences.
  • Enfin, lorsqu’il s’agit de mes ancêtres directs, je vérifie toujours tôt ou tard l’information, car en ce qui les concerne, je veux qu’il n’y ait aucune erreur. Évidemment, lorsque les erreurs en question viennent de la source elle-même, c’est un autre problème…

Il y a quelques mois, en recherchant sur internet la généalogie d’une célébrité que je ne citerai pas, je suis tombé sur un arbre généalogique qui reliait cette personne à Marilyn Monroe, trois présidents américains, Pocahontas (si, si !), ainsi que Jésus et tous ses ancêtres. Des dizaines et des dizaines de générations étaient représentées. Allez, n’allez pas me dire que toutes ces filiations sont vérifiées ! D’où pourrait sortir une telle généalogie, sur plusieurs milliers d’années ?

Et vous, jusqu’à quel point vérifiez-vous vos sources ?